Snapchat, l’application qui a fait trembler Facebook

A la fois innovante et branchée, Snapchat est une application qui permet à son utilisateur d’envoyer des messages et images mais qui disparaissent aussitôt qu’ils ont été envoyés, empêchant ainsi leurs récepteurs de les partager en ligne.

Facebook – Snapchat : Un refus d’achat expliqué !

Cette absence de traçabilité expliquerait fortement la somme de 3 milliards de dollars proposée par Facebook pour le rachat de cette application, dont le porteur d’idée Evan Spiegel a refusé la cession. Cette décision reste compréhensive puisqu’au-delà de l’aspect évolutif de l’application, elle cible les jeunes et a tout le potentiel pour réussir.

 


snapchat-600x348-664x374

Spiegel, ce nouveau visionnaire …

 

Du haut de ses 23 ans, cet ancien étudiant de l’Université Stanford a commencé son aventure aux côtés de Bobby Murphy – Chef de la technologie et cofondateur de Snapchat – après avoir abandonné ses études, le temps de se concentrer sur la création de Snapchat. Ce projet a coûté 70 millions de dollars de financement en capital de risque reçus par son entreprise pour continuer à la développer. À l’allure d’une startup naissante, il a ouvert son entreprise en 2012 avec 20 employés et ne goûte pas encore aux fruits de ses efforts.

 

snapchat-evan-spiegel-021113 

 

Toutefois, Mr. Spiegel a bien raison d’attendre l’année prochaine pour une offre plus élevée vue la vitesse de croisière dont jouit l’entreprise. Qui fera donc une proposition plus alléchante pour l’acquisition de Snapchat ?