La Webmission belge bien en vue à Le Web 2011

La semaine dernière, Le Web 2011, la conférence organisée par Loïc Le Meur à Paris, a pris beaucoup de place sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou encore sur les blogs. Trop pour certains mais assez logiquement pour d’autres. C’est que Le Web est devenu un événement incontournable, tant pour ses nombreuses conférences données par des stars du Web mais aussi pour tout le networking d’un niveau mondial qu’on y fait. N’hésitez pas à lire le compte-rendu et le bilan de Fred Cavazza pour plus d’infos. Là n’est pas le propos de cet article.

Belgian Web CommunityEn fait, pour la première fois, la Webmission y a élu ses quartiers. L’Agence wallonne des télécommunications (AWT), l’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise (ABE), et la Webmission, avec le soutien de l’Agence wallonne pour l’exportation (AWEX), se sont associés afin d’organiser un stand belge sur LeWeb’11. Ce stand collectif avait pour but de représenter l’innovation Web belge, en particulier wallonne et bruxelloise.



Pour rappel, la Webmission est née en 2009, lorsque YouTube a invité Laurent Eschenauer, créateur d’une plateforme d’agrégation de flux appelée Storytlr à participer au Google I/O, grand-messe annuelle des développeurs organisée par Google. Avec Xavier Damman, cofondateur et CEO de Storify, ils avaient décidé qu’il fallait profiter de l’occasion pour y aller entre Belges, pour montrer le savoir-faire belge mais surtout pour se confronter avec des entreprises de la Silicon Valley, qui sont au top. La première Webmission était née. Depuis lors Xavier Damman s’est installé aux USA, a fondé Storify, pour laquelle il a levé 2 millions de dollars avec son associé américain.

La Webmission, elle, a suivi son petit bonhomme de chemin. A Séville, deux fois à Google I/O, à New York, à Boston et maintenant à Paris. Avec, toujours, la volonté de faire parler du Web belge, à tenter de le fédérer… Cette fois-ci, ce sont 9 entreprises qui accompagnaient la Webmission (ADlogix, Beebole, checkthis, Getyoo, internetVista, Knowledge Plaza, Kodesk, Nectil et Radionomy). Comme vous avez pu le voir et l’entendre, leur présence à Paris n’est pas passée inaperçue.

Si au départ, l’organisation se faisait au cas par cas, elle est maintenant beaucoup plus globale avec une équipe qui coordonne les diverses Webmissions, la prochaine étant Webmission SXSW March 2012. Au coeur de cette équipe on retrouve, entre autres, des personnes comme Kindja J. Lwabandji, Antoine Perdaens, Vincent Battaglia, Grégoire Hoin, Nicolas Frenay

Si vous êtes une start-up, ingénieur, étudiant, web-designer, développeur… que le monde de l’entrepreunariat web vous intéresse, je ne peux vous que vous conseiller d’entrer en contact avec eux que ce soit via les profils LinkedIn renseignés en lien sur leur nom ou via Twitter et Facebook.

UPDATE : je vais profite de ces colonnes pour faire le portrait de ces sociétés belges qui participent à toutes ces Webmissions.

Vidéo réalisée par Denis Verloes pour TV5 Monde.

  • Cédric Braem (internetVista)

    C’est vrai que nous avons eu une bonne visibilité sur le salon: 8 chouettes sociétés qui avaient plein de belles choses à montrer et à démontrer.  Nous avons par exemple eu la visite de Marissa Mayer (VP de Google) sur notre stand avec des démos… Les belges à Paris n’ont pas de complexes!