L’entrepreneuriat : Les 5 situations qui ne feront pas de vous un entrepreneur

La phase de réflexions est une grande étape pour devenir entrepreneur, cependant, ce n’est pas suffisant. Beaucoup de volonté et de motivation font la transformation d’idées innovantes en actions afin de développer son business et se lancer une fois pour toute.

Aujourd’hui, plusieurs situations peuvent entraver la concrétisation d’idées. Afin de vous donner l’envie d’entreprendre, nous lèverons le rideau sur le perpétuel discours de ceux qui ont peur de se lancer puis nous présenterons en vidéo différents entrepreneurs ayant pour point commun une idée innovante derrière leur succès.

 

Entrepreneur2

1.     « Ma situation financière ne me permet pas d’entreprendre … »

Une nouvelle idée ne consiste pas seulement à avoir un concept innovant, mais à introduire un concept nouveau dans un ordre établi de manière à le traduire en différentes actions. Beaucoup de personnes persistent à penser que pour entreprendre, il faut un fond d’investissement alors qu’il ne s’agit pas de la seule clé de succès. En effet, il faut être soi même convaincu de la force de son idée et savoir la transmettre aux autres. 

Plusieurs sources d’inspirations sont préconisées : Observez et pensez aux soucis de la vie quotidienne (personnels ou professionnels) afin de réfléchir aux solutions, ciblez une certaine catégorie et définissez ses besoins futurs et présents, cherchez ce qui existe dans d’autres pays mais pas dans le votre.  Enfin, pensez « cible » avant de penser au produit/service ou à l’activité où vous souhaitez entreprendre car en fin de compte c’est bien la même cible qui vous aidera à développer votre projet.  Sachez que ceci ne veut pas dire qu’il suffit seulement d’avoir une « bonne » idée pour se lancer puisqu’elle doit être lancée au bon moment, au bon endroit et auprès des bonnes personnes. Le tout couronné d’un plan d’affaire qui vous permettra de retrouver une logique et un modèle à suivre.

Maintenant que vous êtes certains de votre idée, assurez-vous que sa mise en œuvre nécessite réellement un financement avant de chercher les moyens pour lancer votre projet puisqu’une contribution active (financière ou pas) de votre entourage pourrait suffire. La seconde source de financement est de s’associer à quelqu’un de votre réseau professionnel qui investira dans votre projet. Enfin, s’il n’est pas possible de faire autrement, faites appel à un financement bancaire en prenant garde à la partie financière de votre projet qui doit être bien étudiée, afin de rassurer votre banquier sur votre capacité à payer les intérêts et à rembourser votre prêt dans les délais accordés.

2.      « Je n’arriverai jamais à garantir mon existence entre ces nombreux entrepreneurs… »

Il s’agit de points noirs qui encombrent votre vue et vous empêchent d’avancer. Pour se frayer un chemin dans le monde du business, êtres entourés de plusieurs entrepreneurs est un atout. C’est important d’évoluer dans un éco-système à fort potentiel ou les idées et actions sont discutées. c’est d’autant plus un défi supplémentaire à relever car vous avez différentes sources de motivation et serez challengé à chaque instant.

Pour se lancer, il faut être soi-même convaincu qu’aucun obstacle n’existe tant que la volonté est présente. Il ne faut ni sous-estimer, ni surestimer ses capacités, mais trouver une balance adéquate afin de se valoriser et de mettre en avant son expertise et compétences. Ayez donc confiance en vous et en vos idées afin d’aller de l’avant !

3.     « Je suis trop jeune pour commencer ! »

Malgré le fait que l’expérience ait un poids considérable dans entrepreneuriat, une légère expérience ne constitue pas une contrainte. Bien au contraire, les plus grands entrepreneurs ayant réussi aujourd’hui ont pensé à entreprendre dès leur jeune âge. Toutefois, pour tourner la balance de votre côté, faites en sorte de vous approcher d’entrepreneurs afin de tisser des liens ainsi créer un carnet d’adresses, rendez vos expériences professionnelles plus enrichissantes en choisissant vos stages et vos projets réalisés,  fructifiez votre culture entrepreneuriale via des livres, des formations ou encore des documentaires …

Il n’y pas d’âge pour entreprendre, toute idée originale mérite d’être présentée, discutée et défendue jusqu’au bout. 

4.     « Je n’ai aucun flair pour le monde des affaires … »

Les études, l’entourage et l’expérience sont des éléments favorisant votre émancipation. Premier critère pour devenir entrepreneur : la curiosité. Bien évidemment, se fier à ses instincts et avoir le sens de l’initiative sont primordiaux pour se lancer. Mais il faut également être logique, savoir distinguer le faux du vrai, prendre des risques et ne pas avoir peur d’échouer. Afin de vous aiguiller, entourez-vous de personnes qui ont des connaissances en business, multipliez votre présence dans les workshops et conférences ayant pour but de vous initier à la vie entrepreneuriale et mettez la main à la pate avec des ateliers spécifiques dans le secteur d’activité où vous souhaitez vous lancer.

5.     « Avec la salariat, il y’a moins de risques »

Il faut surtout savoir prendre une décision et être conscient de ce qu’on veut faire de sa carrière : continuer son ascension en entreprise ou se lancer à son propose compte. Dans le deuxième cas de figure, les risques sont omni-présents, mais le défi en vaut la peine. Il faut sortir de sa zone de confort et «  Think outside of the box » . Telle est la distinction entre la vie salariale et entrepreneuriat. Même dans le salariat, vous n’êtes nullement à l’abri des risques car chaque décision que vous prenez a son lot d’avantages et d’inconvénients. Toutefois, si vous souhaitez partager la foi que vous avez dans vos idées, forcez le destin en créant votre propre affaire au lieu d’attendre un signe pour quitter votre stabilité incertaine car malgré les quelques difficultés (formalités, financement, manque d’accompagnement) que vous pourrez rencontrer, entrepreneuriat est définitivement un excellent levier de dépassement de soi.

Ceci dit, chasser toute idée négative et s’inspirer de belles réussites sont les premières lignes à tracer pour toute personne voulant se lancer dans la création d’un projet.

Une citation qui nous a marqué : L’entreprenariat, c’est vivre quelques années de votre vie comme personne d’autre ne vivra, pour passer le reste de votre vie comme personne d’autre ne pourra.

Un succès dû à une idée innovante ou une ambition sans bornes, ces trois interviews changeront sûrement votre vision sur entrepreneuriat :