titletext

Ciel ! Mon enfant va sur les réseaux sociaux !

Nombreux sont les parents inquiets de voir leurs enfants passer des heures sur les réseaux sociaux. La plupart du temps, cette peur vient de leur ignorance vis à vis de ces derniers. Mais rassurez-vous, voici 6 conseils pour vous aider à bien guider vos enfants sur les réseaux ! 1/ N’ayez pas peur des réseaux sociaux ! La principale crainte des parents est de voir leur progéniture faire de mauvaises rencontres. Soyons clairs ! Il existe aujourd’hui différentes façons simples de retrouver des photos d’enfants sur Internet : via le site web de la mairie, le blog du club de natation ou une simple recherche sur Google! Aller sur les réseaux sociaux ne représente pas un danger en soi pour vos enfants, s’ils sont bien utilisés. Il existe maintes façons de cadrer l’accès aux informations. Cela peut même devenir un atout pour éduquer vos enfants à Internet, leur apprendre les bonnes pratiques et les informer des dangers à éviter.   2/ Devenez un utilisateur averti ! C’est en s’appuyant sur nos propres expériences, que nous pouvons conseiller les autres. Quoi de mieux alors pour aiguiller vos enfants sur les réseaux sociaux, que d’y être vous-même présents? Créez vous un compte Facebook ou Twitter pour devenir « experts » en la matière et apporter vos conseils avisés quant à son utilisation. Qui sait, peut-être y prendrez-vous goût ?   3/ Pratiquez en famille ! Tout d’abord, aidez vos enfants à créer leurs comptes ou blogs avant qu’il ne le fasse seul. Comme dit précédemment, vous saurez leur dire ce qu’il faut faire et ne pas faire sur ces supports. Ensuite, réseautez ensemble ! Cela vous permet de les habituer à votre présence dans leur vie virtuelle. Vous verrez qu’ils sauront faire preuve d’une autorégulation exceptionnelle de leurs publications : difficile en effet de parler de sa première bêtise quant on sait que papa maman peuvent lire le message !   4/ Laissez leur un peu de liberté ! Ne passez pas votre temps à guetter le moindre message de vos enfants sur les réseaux sociaux. C’est inutile ! Si vous les avez bien conseillés avant, il ne devrait pas y avoir de problème majeur. Laissez les donc vivre leur vie numérique et apprendre aussi par eux-mêmes !   5/ Bannir le PC des chambres ! Et oui, soyons lucides ! Mettre un ordinateur dans la chambre d’un ado et espérer qu’il en fera une utilisation modérée, c’est vivre dans un rêve ! Donc, non pas d’ordinateur dans les chambres. Privilégiez un endroit familial ou vous pourrez réguler le temps passé sur les réseaux sociaux. Il faut un temps pour tout : pour faire ses devoirs, voir ses amis en vrai et surtout dormir !   6/ Effectuez une veille technologique ! Il est important que vous vous teniez au courant des évolutions des réseaux sociaux : nouvelles fonctionnalités, nouveaux réseaux, nouvelles pratiques. Le but est simple : enrichir vos connaissances pour mieux...

Lire la suite >

titletext

2houses.com : de la gestion de projet pour parents séparés

Des parents séparés avec enfant(s) éprouvent parfois quelques problèmes au niveau de l’organisation. Un contact entre l’un d’eux et un enseignant non transmis à l’autre parent peut parfois avoir des conséquences quelques semaines plus tard. Exemple : une conférence pédagogique est annoncée pour dans quelques semaines par un mot dans le journal de classe. Il faut inscrire son enfant à la garderie avant une certaine date. Si l’information ne passe pas d’un parent à l’autre, le deuxième parent peut arriver le jour de la journée pédagogique et se voir refuser l’accès à la garderie, son enfant n’étant pas inscrit. Lui-même ignorant complètement l’existence de cette journée. Cet exemple n’est qu’un parmi tant d’autres qui peuvent advenir dans l’histoire d’un couplé séparé avec enfant(s). Gill Ruidant s’est, lui aussi, plusieurs fois retrouvé dans le même genre de situation. Il a alors cherché un outil qui lui permettrait de partager un calendrier, les dépenses… Il n’a rien trouvé. Dans un premier temps, il a utilisé Google Calendar, mais il a vite vu les limites du système. Il a donc décidé de créer l’outil lui-même et a, pour cela, lancé une start-up il y a plus ou moins un an. C’est comme cela que le concept de 2houses.com est né. Dans un premier temps, il s’est inscrit au Founder institute (lire notre article) pour développer l’idée. Ce qu’il a fort bien fait puisqu’il a terminé premier avec Twusic (nous en parlions ici). « J’avais déjà une bonne idée de ce que je voulais faire mais je voulais confronter la présenter à des experts et être certain qu’elle pourrait être viable », explique l’entrepreneur. Visiblement les mentors ont trouvé que son idée était bonne puisque la version alpha qu’il a présentée en juin lui a valu de trouver un premier financement auprès de business angels réputés comme José Zurtstrassen (fondateur, entre autres de Skynet et de Keytrade Bank). Avec cet apport d’argent frais, il a pu lancer une version beta fin octobre dernier. Dans cette version, on retrouve un calendrier, un carnet de dépenses, un journal et une banque d’informations. Pour l’avoir testé moi-même, cela répond déjà à pas mal d’attentes pour un parent séparé mais elle manque encore de souplesse et de liens entre les différentes parties du site. Ce que confirme Gill Ruidant. « Oui, c’est clair il manque de l’interactivé mais cela va changer. J’ai reçu énormément de feedback en à peine deux mois de temps et pas juste des « j’aime pas ». Les gens sont très constructifs. » Une bonne partie de ces feedbacks seront, visiblement, intégrés dans la nouvelle version du site qui devrait sortir d’ici la fin du mois de février. Version qui sera payante, à raison de 6 euros par parent, par mois. Les deux premiers mois seront gratuits. « L’interface sera complètement revue, le calendrier aura un rôle central. Il y...

Lire la suite >