titletext

Page 404

Quel internaute ne l’a pas rencontrée celle-là : la fameuse page 404. La page 404, c’est le couloir qui ne mène sur rien d’autre qu’un mur sans porte ni fenêtre. Bien que déboucher sur une 404 ne cause aucun problème physique majeur, c’est toujours un petit moment d’angoisse et de solitude. Sur ce site, vous trouverez une liste de mises en page des 404 (oui, bien sûr, c’est possible). Ou humoristique, ou design, ou technique. Quoi qu’il en soit, ne laissez pas votre visiteur sans rien, offrez-lui la possibilité de dédramatiser la situation dont lui ou vous – qu’importe – êtes responsables. Et surtout, ne le laissez pas sortir de votre site, ce serait un péché marketing. Sur MOB, nos technos – qui ont un goût certain pour les belles voitures – ont tout prévu. A part ça, perso, j’aime beaucoup celle-ci. Toutes les infos sur la 404...

Lire la suite >

Les chiffres US des blogs

Intéressant article sur BurstBlog. En voici une retranscription. Blog World Expo vient de publier des statistiques intéressantes concernant la blogosphère : Environ 12 millions d’Américains animent régulièrement un blog. Plus de 147 millions d’Américains utilisent Internet. Environ 57 millions d’Américains lisent des blogs. 1,7 million d’Américains estiment que le blog est un moyen de gagner de l’argent. 89% des entreprises américaines pensent que les blogs vont se développer dans les 5 années à venir. 9% des utilisateurs d’internet déclarent qu’ils ont créé un blog. 6% des utilisateurs d’internet adultes ont créé un blog. Technorati a actuellement recensé 70 millions de blogs. Environ 120.000 blogs sont créés chaque jour. Il y a environ 1,4 million d’articles postés sur les blogs chaque jour. 22 % des sites les plus populaires dans le monde sont des blogs . 37% des lecteurs de blogs ont commencé entre 2005 et 2006. 51% des lecteurs de blogs achètent en ligne . Les lecteurs de blogs passent 23 heures hebdomadaires en ligne ....

Lire la suite >

Une entreprise rien qu’à SOA

Selon une étude européenne intitulée « BEA European Business Innovation Survey » et menée par Vanson Bourne : 55 % des entreprises perçoivent les architectures orientées service (SOA) comme un vecteur clé d’utilisation efficace des technologies Web 2.0. Les services Web restent la technologie phare qu’utiliseront les entreprises au cours des 12 prochains mois dans le cadre de leurs stratégies Web 2.0. Les technologies de collaboration et les blogs figureront également dans les stratégies Web 2.0. Motivation des entreprises : Cependant, au niveau de l’investissement et de l’engouement des entreprises, il existe encore des disparité entre pays : « ceux qui relient le plus clairement les infrastructures SOA et les technologies Web 2.0 sont la Norvège (77 %), l’Allemagne (74 %), l’Italie (71 %) et le Danemark (69 %) – alors qu’au Benelux seulement 31 % des répondants considèrent les SOA comme un moyen de supporter une utilisation efficace des technologies Web 2.0 en entreprise. » Espérons que nos entreprises rattraperont rapidement le retard et qu’elles verront dans le social computing et le 2.0 optimisé, les réelles promesses de développement de leur business qu’elles supposent. Une synhtèse de cette intéressante étude est consultable ici (en français)....

Lire la suite >

titletext

Worker one, shoot again !

Nous connaissions les logiciels ludo-pédagogiques. Le type le plus connu est sans sans doute le simulateur de vol. Dans un genre encore plus « sérieux », voici IBM qui lance Innov8, un logiciel empruntant l’univers des jeux, pour former des étudiants à collaborer plus efficacement sur des projets informatiques d’entreprises. La motivation d’IBM a été, à travers un environnement familier de jeux (joystick, environnement 3D, personnages et avatars, …), de sensibiliser les étudiants aux bonnes pratiques collaboratives. De nombreuses universités américaines (30) ont déjà été séduites par la solution éducative et l’ont intégrée dans leurs cursus académiques. Depuis le 07/11/07, 2000 universités de par le monde pourront s’équiper du même jeu. Cet outil pédagogique sest donné pour objectif d’aborder prioritairement les concepts de BPM (gestion des processus métiers) et de SOA (architecture orientée services). La vraie question qui se pose est la suivante : nous débutions cet article en citant les simulateurs de vols. Or nous savons aujourd’hui qu’ils ont servis – marginalement, nous sommes bien d’accord – à préparer les kamikazes du 11/09. Dès lors, verra-t-on des geek-criminels en col blanc préparer une guérilla sur le monde marchand en s’exerçant sur ce nouvel outil ? :-) Petite démo prise sur Youtube (cette démo est stupide mais c’est pour vous faire une idée de l’environnement. Et éventuellement pour vous faire une idée de ce qu’est le « jogging ». Pour comprendre Innov8, mieux vaut lire la...

Lire la suite >

51 milliards de boules sur le sapin 2007

Les derniers chiffres prévisionnels du Forrester Research Intitute annoncent que 58% des Internautes européens auront acheté au moins une fois en ligne en 2007. Ce qui, dans les faits, se traduit par une dépense de 51 milliards d’€, entre le 01 octobre et le 31 décembre de cette année (traditionnellement le trimestre le plus dépensier). Les ventes les plus hautes seront comme d’habitude : les livres, les disques, les dvd, les bijoux, les jeux (vidéo) et l’alcool (toujours dixit Forrester). Enfin, autre catégorie de prédilection des acheteurs en ligne : les voyages (31%). Voilà qui nous promet encore une recrudescence des jambes cassées sur les pistes de ski, pour le plus grand bonheur des spécialistes de la...

Lire la suite >

titletext

Gimp : retouche d’images à 0 euro

Gimp fait de plus en plus d’émules. Simplement parce que ce logiciel de retouche d’images est gratuit, multiplateformes (PC, Linux, Mac) et performant. Ses fonctions en font quasi un égal des grands logiciels propriétaires dont Photoshop est sans conteste le chef de file. Voici la nouvelle version de Gimp que vous pourrez télécharger ici. Jeff de chez VirusPhoto nous propose une vidéo qui en présente les nouveautés. L’accent est mis sur l’ergonomie d’avantage orientée windows. Cependant, j’attire l’attention sur, à mon sens, la vraie révolution que propose cette version : une installation devenue très aisée pour l’utilisateur lambda. Et c’est un argument de poids car bon nombre d’utilisateurs se sont, par le passé, arraché les cheveux pour finalement se rabattre sur des versions non-autorisées de logiciels propriétaire. Enfin, une vraie alternative donc, facile d’accès, à utiliser en toute légalité. Un bon outil 2.0 donc. Comment utiliser Gimp ?Si vous n’arrivez pas à visionner la vidéo, rendez-vous sur le site de...

Lire la suite >

Une mesure d’audience grande comme ça

Il y a peu, nous évaluions le calcul de la popularité des sites. Un article de Netco expose un autre pan de ces calculs : celui de l’audience. Déterminante, cette dernière est l’argument massue mis en avant lorsque l’on tente d’attirer des annonceurs sur sa plate-forme. Deux mesures s’opposent traditionnellement : le User Centric et le Site Centric. User centric Cette méthode, issue de l’analyse des médias traditionnels, s’oriente vers une expertise exercée sur un panel d’utilisateurs. De l’activité et des comportements de ces derniers, des instituts externes tirent des conclusions (quelles applications utilisées, quels médias consultés, quels sites e-commerce fréquentés, …). Site Centrics Cette analyse est orientée vers les données recueillies directement sur les sites web (« Cette mesure peut se faire directement depuis son propre serveur web avec l’analyse des logs, par le biais d’un serveur de bannières publicitaires ou via l’installation de « traqueurs » directement dans le code HTML des pages d’un site web », précise Neteco). La première méthode est souvent critiquée à travers le panel constitué ; en effet, ces panels sont-ils réellement représentatifs du public-cible d’un site web ? La question se pose régulièrement. D’autant plus que d’instituts en instituts, le nombre d’internautes varient suivant les panels (environ 8 000 pour Médiamétrie Nielsen et plus de 20 000 pour Comscore). La seconde est contestée du fait que son analyse se base sur des outils traqueurs que l’internaute peut lui-même court-circuiter. Un internaute qui effacerait ses coockies régulièrement deviendrait, dans la colonne des résultats mensuels, non pas un visiteur, mais plusieurs. Alors que suivant l’analyse du User Centric (panel), il serait un visiteur unique durant la même période. D’autres solutions ? On envisage plutôt d’autres critères. Comme celui du temps passé par un internaute sur un site. « Le temps passé sur un site est une meilleure mesure de l’engagement des internautes pour un site Internet ou une application », a ainsi expliqué Scott Ross, Directeur marketing du classement Nielsen/Netratings. Ou alors, pourquoi ne pas passer par les tubes des FAI (Fournisseurs d’Accès Internet)? Neteco conclut en disant : « Enfin, notons l’existence de mesures combinant sans doute le meilleur des deux mondes : l’analyse du trafic IP des fournisseurs d’accès. En effet, en analysant précisément tout ce qui passe par les tuyaux des fournisseurs nord américains (chaque page visitée, chaque image chargée, chaque appel VoIP, …), le service propose des chiffres exhaustifs et précis sur la consommation internet de tous les abonnés. »...

Lire la suite >

Recherche nombre mot-clé pourcentage internaute

L’appétit vient en mangeant, c’est connu. En ce qui concerne l’usage des moteurs de recherche, il en va de même. De plus en plus, les internautes ont compris que pour optimiser leurs recherches, ils devaient faire preuve de jugeotte et d’une certaine empathie avec le logiciel. Une récente analyse rapportée par Clickz a démontré que bon nombre d’internautes affinent leurs recherches en utilisant plus d’un seul mot clé.   Mot(s) utilisé(s) par requête   Pourcentage de recherche (%) 1 15,2 2 31,9 3 27 4 14,8 5 6,5 6 2,7 7 1,1 8 0,5 9 0,2 10 et + 0,1 Comme le fait remarquer e-criture, il faut spécifier que le moteur de recherche est quelque fois utilisé, non pas comme moteur, mais comme vérificateur : de code postal, d’orthographe patronymique ou d’orthographe (ce qui d’ailleurs, eu égard au laxisme grammatical de pas mal d’usagers, fait un peu peur). Sans compter ceux qui utilisent, par exemple Google, comme convertisseur de devises ou calculette… Infos geek : Tiens, tant qu’on y est, si vous êtes un utilisateur de Firefox et de GreaseMonkey, voici un script très sympa : Google Tag Cloud Maker. Tout simplement, en surcroît de vos recherches (et donc de vos résultats), il affiche dans la page Google, un nuage de tags liés à votre...

Lire la suite >

Votre site est-il crédible ?

Voici un nouveau slide proposé par le Persuasive Technology Lab de la Stanford University, en la personne de BJ Fogg. Soixante pages de conseils pour vous vous fabriquer une image crédible. Un bon complément à cet outil déjà proposé il y a quelques jours. En substance, le scientifique propose d’aborder le sujet suivant 4 axes : 1. La crédibilité liée aux « règles » générales, reprises en 10 points, telles que : L’ergonomie et l’accessibilité Les mises à jour L’accessibilité aisée aux infos cruciales (catalogue, contact, …) … 2. La crédibilité liée à la réputation (avis de tiers, témoignages) . 3. La crédibilité liée à l’impression première (webdesign). 4. La crédibilité liée à l’expérience utilisateur positive. Web Credibility – BJ Fogg – Stanford University View more presentations from...

Lire la suite >

titletext

2.800.000.000 de sites dans le monde… à la ping-louche

D’après l’University of Southtern California, il y aurait 2,8 milliards de sites internet en activité sur le web. Ce chiffre provient d’un large campagne de pings lancés à 5 milliards d’adresses. Le chiffre est à considérer avec des grosses pincettes, eu égard à sa taille mais aussi parce qu’un doute subsiste sur l' »Internet invisible« . Quoi qu’il en soit, la dernière étude similaire remontait à 1982 où l’on dénombrait… 315 adresses. Sur le blog de ZDNet, Christophe Deschamps nous propose une version graphique – digeste – des résultats : Interrogés sur les résultats, les auteurs de l’étude déclarent qu’ils ne se satisferont pas de ces résultats qu’ils jugent un peu trop statiques à leur goût. Ils vont continuer pour observer les grandes tendances de l’évolution de ces chiffres. A l’attention des maniaques de la précision, voici les détails techniques de l’étude....

Lire la suite >