keekKeek, lancé il y a un peu moins d’un an depuis Toronto, est une nouvelle plateforme de réseautage social qui permet aux utilisateurs de créer et partager rapidement des vidéos de 36 secondes (des « keeks ») dans le monde à l’aide d’une webcam ou de son smartphone via l’application dédiée.

keek

Quelles sont les fonctionnalités de Keek ?

En plus de pouvoir rapidement partager des vidéos de 36 secondes maximum avec une légende et un hastag via webcam, iPhone, Android ou Blackberry, vous pourrez :

  • Rechercher et suivre des abonnées en fonction de leur pays, age, genre, mot clef et en fonction de vos centres d’intérêt.
  • Recevoir des alertes dès qu’un de vos contacts favoris publie un keek avec l’option « subscribers »
  • Partager, liker et commenter avec un « keekback » en vidéo ou non
  • Envoyer des messages privés ou participer à des conversations de groupes en commentaires écrits ou vidéos si vous vous suivez mutuellement
  • Obtenir des statistiques sur votre activité
  • Regarder les vidéos les plus vue
  • Parcourir le Top 100 des utilisateurs
  • Découvrir les sujets chauds grâce aux « klusters » ou hastags du moment

Chaque profil d’utilisateur est public, vos keeks aussi pour le moment mais une version privée devrait bientôt voir le jour. Vous pourrez voir le nombre de followers, following, subscribers ainsi que le nombre de keeks déjà partagés et de likes et de commentaires déjà donnés.

keek followers

Son utilisation est à peu près similaire à Twitter à quelques exceptions près comme la discussion en privé par plusieurs utilisateurs, les statistiques et le partage rapide de keeks sur d’autres réseaux sociaux.

Notez que Keek a bénéficié d’une première levée de fond de 7 millions de dollars en octobre 2012 et une autre de 18 millions de dollars en janvier 2013 pour pouvoir assurer sa montée en puissance rapide. En effet, depuis son ouverture, Keek a enregistré 45 millions d’inscription dont 24 millions sur ces 4 derniers mois.