EdgeRank Facebook : comment fonctionne-t-il ?

Peut-être le savez-vous, peut-être l’avez-vous déjà remarqué, peut-être vous en doutez-vous… ou peut-être pas ! Facebook utilise un algorithme, appelé EdgeRank, qui permet de determiner ce qui s’affichera ou non sur votre fil d’actualité. En effet, Facebook n’affiche pas tout ce qu’il se passe mais tout ce qui semble intéresser l’utilisateur. Ainsi, cet algorithme est la clef de la réussite d’une marque sur Facebook.

Le fil d’actualité ?

Le fil d’actualité est la partie centrale de la page d’accueil Facebook qui reprend les actualités (les plus récentes ou « à la une ») de votre sphère d’amis/pages Facebook.

Les actualités « les plus récentes » sont affichées « en temps réél » en affichant les plus récentes en haut de page.

Le flux « actualité à la une » n’affiche que les actualités sur lesquelles le taux d’engagement de votre sphère Facebook a été important (nombre de likes, de commentaires et/ou de partage) .

Pour determiner le contenu qui sera publié dans le fil d’actualité des utilisateurs, Facebook utilise l’EdgeRank. Celui-ci determine et sélectionne les publications qu’il juge les plus intéressantes pour eux. Chacun voit donc un fil d’actualité unique et personnalisé en fonction de ses amis, de sa « consommation » des publications de ses amis ou des pages dont il est fan.

L’optimisation du fil d’actualité en travaillant sur cet algorithme est donc indispensable en raison des résultats d’études récentes :

  • Environ 90% des membres Facebook qui « aiment » une Page n’y retournent pas pour consulter ses mises à jour.
  • La plupart des utilisateurs passent la plus grande partie de leur temps sur le fil d’actualité de Facebook.
  • Selon Facebook, 95% de ses membres consultent le fil d’actualité en mode « à la une » (activé par défaut).

L’EdgeRank

3 facteurs interviennent dans la formule de l’EdgeRank : l’affinité, le poids des publications et la récence.

En tant que page, il vous faudra donc travailler ces trois données pour être le plus visible possible sur Facebook.

1) L’affinité

Correspond au degré d’intimité que vous avez avec vos connexions (amis Facebook, pages). Le score d’affinité s’appuie sur le nombre d’interactions entre vous et une personne (ou une page) ainsi que sur le nombre d’amis en commun.

Une des choses les plus importantes à savoir en tant que Marketeur ou Community Manager est que l’affinité est en sens unique : en visitant le profil d’un fan de votre page, vous n’augmenterez pas la probabilité d’apparaitre dans son fil d’actualité.

2) Le poids des publications

Ce facteur se base sur le type de contenu utilisé : un like, un commentaire, un partage…

Il n’y a pas de science exacte communiquée par Facebook sur le poids de chacune de ces actions mais il semblerait qu’un commentaire soit mieux pondéré qu’un like par exemple (qui est, quand on y réfléchit bien, beaucoup moins engageant).

D’un point de vue administrateur de page, il est aussi à noter que le poids de vos posts diffère en fonction du profil de chaque utilisateur. En effet, si un utilisateur s’interesse majoritairement aux contenus vidéos, l’algorithme lui proposera plus de contenus vidéos qu’a un utilisateur qui consulte plutôt des photos. Ainsi, si vous administrez une page Facebook, il est conseillé de varier les types de contenus associés aux posts !

3) La récence

Comprenez ici la nouveauté du posts. Plus votre publication est récente, plus elle a de chances de s’afficher dans le fil d’actualité de l’utilisateur. Ainsi il vous faudra, de préférence, publier du contenu lorsque votre communauté est connectée pour augmenter le nombre d’affichage.

En définitive, proposez du contenu qui incitera votre auditoire à interagir ! Plus il y aura d’interactions, plus vos publications futures seront affichées et ainsi de suite.