Alors que les noms de domaine génériques deviennent de plus en plus difficiles à acheter dans des extensions classiques, l’ICANN (l’organisme de gestion des domaines) vient de proposer une alternative pour 2009 : la possibilité de créer sa propre extension.

Derrière une idée très ouverte où chacun pourra se créer son extension (.motb pour Marketing On The Beach ou .tftic pour TechnofuturTIC par exemple), cela ne va t’il pas devenir un grand bazar sur le web ? Non seulement, il va être de plus en plus difficile de surfer sans son moteur de recherche préféré mais le risque de cybersquattage va être décuplé !

Cela dit, c’est une excellente nouvelle source de revenu pour les registrars qui ont maintenant une ressource presque inépuisable de domaines et d’extensions de domaine ! J’imagine également les services marketing des grands groupes qui vont s’amuser à protéger leurs marques et leurs produits en déposant ces différents à chaque fois les extensions.

A première vue, je ne suis pas convaincu par ces nouvelles possibilités d’extensions mais ne comprends toujours pas pourquoi l’ICANN a refusé le .xxx, domaine destiné aux sites pornographiques qui a mon sens trouve tout son intérêt

Via les Echos