Le e-commerce en 2009, c’est :

  • 25 milliards d’euros dépensés (+26 %)
  • 24 millions d’acheteurs sur internet
  • 64 000 sites marchands (+35 %)


La Fevad vient de publier le bilan du e-commerce pour 2009. Réalisée auprès de 37 sites du commerce en ligne et et de plateformes de paiement totalisant 64 100 sites de commerce électronique, cette étude fournit de nombreux chiffres sur le e-commerce et le e-tourisme en 2009 qui prouvent le potentiel et la bonne santé du marché malgré la crise :

Le e-commerce en 2009 ne connaît pas la crise

En 2009, les sites e-commerce interrogés par la Fevad ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 8% représentant 8,9 milliards de chiffre d’affaires. Le marché du e-commerce s’élève au total à hauteur de 25 milliards d’euros.

Les acteurs du e-commerce participent à une croissance globale de +26% en 2009. Internet vient relever le bilan de certains secteurs comme le textile et la mode :

  • Le marché est en croissance négative de -3,4% en 2009
  • Les ventes e-commerce du secteur ont croît de +13% en 2009


Les transactions se multiplient mais le panier moyen diminue légèrement : +31 % de transactions bancaires sur les plateformes de paiement en ligne. Le nombre total de transactions sur internet en 2009 est estimé à 277,8 millions.

Toutefois, le panier moyen baisse à 90 € (-2% par rapport à 2008) pour des sites marchands toujours plus nombreux : 64 100 sites marchands actifs en 2009 (+35 %).

Enfin, le secteur de l’e-commerce BtoB (de professionnel à professionnel) en 2009 a gagné 5% de croissance.

Croissance e-tourisme : +7 % en 2009

Dans un secteur en perturbation, le tourisme en ligne continue sa croissance avec +7% en 2009 et +12% pour le dernier trimestre de l’année.

Les internautes préparent de plus en plus leur voyages sur internet et plus de 10 millions d’internautes ont consulté mensuellement au moins un des 5 sites leaders des agences de voyage soit près de 3 internautes sur 10 (28,6%) :


Retrouvez l’étude « bilan du e-commerce 2009″ sur le site de la Fevad et le communiqué de presse à télécharger sur mediametrie.fr !